Comment savoir si c'est de l'amour ? - Joyeuse Saint Valentin

Comment savoir si c’est de l’amour, de l’amitié, de l’attirance ou de la passion ? Comment reconnaître le véritable amour ? Suis-je vraiment aimé(e) ? Cet amour est-il sérieux ? Puis-je avoir confiance en lui/en elle ? Dit-il(elle) la vérité ? Comment savoir ? Voici 3 questions à vous poser pour vous aider à y voir plus clair (*).

1. Le désir amoureux, c’est quoi ?

Le désir amoureux, c’est est le magnétisme de l’amour, sa force d’aimantation. Cet élan vient du charme et de la personnalité qui nous attirent profondément. (Certaines raisons peuvent nous échapper.) L’attirance s’impose comme quelque chose de plus fort que nous ; on pense tout le temps à notre bien-aimé(e) ; on ne peut passer un jour sans avoir de ses nouvelles ou sans se voir. On est veut être avec lui/elle.

Pour être vraiment sérieux et solide, l’attrait doit s’appuyer sur de solides raisons. Car le charme peut vite se faner. Derrière la façade, étudie ton(ta) chéri(e) : « Pourquoi est-ce que je l’aime ? Ai-je raison de m’attacher à lui(elle) ? Et lui, qu’est-ce qu’il apprécie en moi ? » On n’aime que ce qu’on admire. Mais ce que tu admires chez ton(ta) chérie) est-ce solide et durable ?

Comment savoir si c’est de l’amour… #1

  • L’autre est collant ? C’est un peu normal quand on est fou de quelqu’un. A condition cependant que cela ne tourne pas au harcèlement, car ce serait là le signe d’un amour possessif ou maladif. (Lire aussi : il est jaloux…).
  • Il me déclare sa flamme très sûr de lui… S’il est trop sûr de lui, c’est peut-être qu’il te drague ou qu’il se croit en terrain conquis ou alors, c’est un gros naïf.  Cependant, il y a des coups de foudre qui peuvent être très sérieux et même le début d’un grand amour. Etudie-le attentivement.
  • Il est trop sérieux, trop timide… Un brin de timidité est normal quand on est amoureux. En revanche, trop de timidité manifeste un manque de personnalité ou d’assurance (ce que les filles n’apprécient guère).

2. La complicité des esprits, c’est quoi ?

Le secret d’un amour fort, c’est la complicité ou l’harmonie des esprits. Les vrais amants partagent ce qui leur tient à cœur leurs intérêts, leurs secrets, leurs valeurs. Et aussi leurs soucis. Sans cacher leurs faiblesses, dans la confiance d’être accueillis tels qu’ils sont. Cela seul assure l’adaptation et l’unité des esprits pour devenir un seul cœur et une seule âme. Le TOI et le MOI deviennent le NOUS. Sans cela, ce n’est pas vraiment l’amour.

“S’aimer, ce n’est pas (seulement) se regarder l’un l’autre, mais regarder
ensemble dans la même direction.” (Antoine de Saint-Exupéry)

Pour vous découvrir et vous harmoniser :

  • Cultivez le dialogue, passez du temps ensemble, échangez vos réflexions, votre vision des choses, de la vie, de l’amour… et du mariage.
  • Partagez des activités communes. C’est sur le terrain et dans l’action que l’on dévoile ses capacités, son comportement, et ses faiblesses, par exemple lors d’une longue course en montagne (test idéal !). Comment réagit-il(elle) ? Comment traite-t-il(elle) les autres ? Acceptes-tu d’être traité(e) ainsi toute ta vie ?
  • Ajoutez de l’humour et de la fantaisie, qui vont parfumer la vie et favoriser la confiance et la tranquillité d’esprit. Amour et humour sont cousins.
  • Partagez la même spiritualité et les mêmes valeurs autant que possible. C’est le plus sûr garant d’une amitié claire et profonde.
  • Prenez le temps de vous découvrir. Tissez entre vous la confiance et la complicité qui fondent votre relation.

Comment savoir si c’est de l’amour… #2

M’aimes-tu vraiment ? Oui si…

  • tu ne te contentes pas de ma façade, de mes qualités superficielles
  • tu veux me comprendre dans mon intériorité, mes sentiments, mes convictions
  • tu partages avec moi ce qui te tient à ceur, tes valeurs, ton idéal
  • tu ne me caches pas tes faiblesses, tes limites, tes problèmes
  • tu aimes discuter, travailler, passer du temps ou te détendre avec moi.

Et si on dialogue peu ? C’est mauvais signe. Cela dénote une absence de communication, d’intérêts ou de valeurs communes. Que reste-t-il alors à partager, sinon la popote et le lit ? C’est la preuve d’un amour superficiel, à fleur de peau, donc fragile.

Faut-il partager tous no sentiments ? Doucement! Ne versez pas dans un sentimentalisme mielleux, propice au rêve. « Je ne pense qu’à toi. Je n’en dors plus. Tu es l’unique de mon cœur. » Gare au baratin ! Contentez-vous de suggérer vos sentiments. « Tu me manques. » Echangez surtout sur vos préoccupations ou les sujets d’intérêt commun. Cela vous aidera à vous découvrir et à mûrir un amour adulte et lucide. Communiquez souvent si vous êtes éloignés : courrier, téléphone, mails, internet. C’est indispensable pour entretenir votre relation. Un trop long silence peut être fatal. La correspondance est aussi excellente pour mettre de l’ordre dans vos idées et vos sentiments.

3. La bonté dans le couple, c’est quoi ?

L’amour se manifeste par la bonté, qui se traduit par le respect, la bienveillance et la tendresse, et enfin le pardon.

Le respect

Le respect prouve que tu es précieux(se) et sacrée) pour ton ami(e), qui te laisse libre, sans
contraintes, et sans vouloir profiter de toi.

Bon signe : la chasteté. « Je ne couche pas avec toi, par ce que je t’aime trop pour cela. » Patienter jusqu’au mariage pour s’unir totalement est une des plus belles preuves d’amour et de fidélité future. Une femme sensée comprend bien cela.”

Mauvais signe : si ton ami(e) fait pression sur toi, s’il(elle) t’impose ses désirs, s’il(elle) te contraint par la jalousie, par des menaces ou le chantage. « Je t’interdis de…» « Si tu m’aimes, tu dois accepter de… sinon je…» – c’est alors la preuve qu’il(elle) ne t’aime pas vraiment.

La bienveillance et la tendresse. L’amour demande de s’exprimer de 1.000 façons, dans toutes les circonstances, et selon la sensibilité du bien-aimé. Certains appellent cela les “langages de l’amour” : l’amour s’exprime principalement de cinq façons par les paroles affectueuses ou valorisantes, dans les moments d’intimité, par les services rendus, par les gestes affectueux, et par les cadeaux.

« Tendresse : le plus beau mot au monde. »
(Jacques Brel)

Le pardon, qui dépasse l’offense subie. Les blessures et les conflits sont inévitables dans le couple lorsque chacun garde sa personnalité et ses limites. Le pardon est l’indispensable remède
et la guérison de la vie commune. La ranceur est au contraire un poison, signe de non-amour.

AIMER, c’est vouloir le bien de l’autre. C’est être heureux de rendre l’autre heureux. C’est partager nos joies qui sont décuplées. C’est porter ensemble nos peines, qui deviennent plus légères.

 

Comment savoir si c’est de l’amour… #3

Tu n’aimes si…

  • tu ne m’imposes pas tes désirs ou tes caprices
  • tu évites ce qul peut me blesser
  • tu m’acceptes tel(le) que je suis, y compris avec mes faiblesses
  • tu veux mon bien, mon bonheur
  • tu veux te surpasser pour mol
  • tu me fais confiance et tu me donnes confiance
  • tu pardonnes mes torts et tu es tolérant sur mes erreurs.

Témoignage Jonas

“L’amour prend patience, est serviable, ne jalouse pas, ne se vante pas, ne fait rien de malhonnête, ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, n’entretient pas de rancune, ne se réjouit pas du mal. II excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout. »  **

Et vous, qu’en pensez-vous ? Venez en parler avec nous par chat’ !

Pour aller plus loin :

(*) Source : d’après Pour réussir ta vie sentimentale et sexuelle, JB Casterman, Edb éditions.

(**) La Bible, 1ère lettre de St Paul aux Corinthiens 13,4-6.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *