Les trois clefs de l'union sexuelle et amoureuse - Joyeuse Saint Valentin

L’union sexuelle de deux êtres qui s’aiment est le couronnement de leur amour. C’est l’accomplissement de l’amour, son fruit mûr, qui lui donne toute sa saveur. C’est la cerise sur le gâteau. Il y a donc avant quelques étapes intermédiaires…

Clé n°1 de l’union sexuelle : la confiance et la complicité

La confiance est le lit de l’harmonie charnelle et de l’union sexuelle. Cette confiance se construit surtout dans le dialogue et les confidences, où le couple partage ses attentes, ses difficultés, et surtout, leur reconnaissance mutuelle. Cela passe donc aussi par le don de soi… dans la journée qui vient de s’écouler : le service mutuel, par exemple. Plus une femme est en confiance, plus est désireuse de se donner ou de recevoir celui qu’elle aime, plus elle s’épanouit dans ses bras. En revanche, le manque de confiance peut bloquer la sexualité, surtout chez la femme. On peut alors parler de frigidité sexuelle, qui s’explique souvent par ce manque de confiance.

Clé n°2 : la tendresse

C’est le cœur de l’union sexuelle vécue dans la relation : la tendresse réjouit le conjoint par les paroles affectueuses, les câlins, la délicatesse, le respect et le désir amoureux. Par ces gestes amoureux, les partenaires se donnent totalement l’un à l’autre. Attention cependant, selon le Dr Ouango, sexologue, « l’orgasme ne dépend en rien de la technique (ou quasiment pas), mais il est lié à la confiance, au sentiment d’être respecté(e), à la tendresse, à la gentillesse du partenaire ».

Clé n°3 : le plaisir partagé

Le vrai plaisir de l’union sexuelle réjouit les deux conjoints. Ce plaisir partagé est tel un festin qui soude leur amitié. La plus grande joie de l’homme, ce n’est pas son orgasme (qui dure si peu), mais de voir sa femme jouir dans ses bras. La plus grande joie de la femme, c’est d’être réjouie par son bien-aimé. Attention : La femme a besoin d’un climat et d’une préparation (le prélude), et d’une détente (le postlude). Si l’homme y est attentif, sa femme lui en sera infiniment reconnaissante et d’autant plus aimante. Cela décuple le plaisir et l’intensité des relations conjugales.

L’harmonie sexuelle c’est 90 % d’amour, et à peine 10 % de technique, surtout pour la femme

L’homme qui est désiré par son épouse a son diplôme d’amour

Et toi, qu’en penses-tu ? Vis-tu bien l’union sexuelle et amoureuse ? Viens en parler avec nous par chat’ !

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *